(38 / 83) GESTION DES DÉCHETS - Pizzorno Environnement, vont bénéficier d'une nouvelle phase d'investissement, accompagnée de créations d'emplois...

Publié le 30/10/2015

Partager sur

 Lauréats de l'appel à projet d'Eco-Emballages, les centres de tri du Muy et de Grenoble, exploités par Pizzorno Environnement, vont bénéficier d'une nouvelle phase d'investissement. L'augmentation de capacité s'accompagnera de créations d'emplois

Les centres de tri du Muy (83) et de Grenoble (38), exploités par le groupe dracénois Pizzorno Environnement (83 ; CA 2014 : 217,5Meuros), font partie des 28 structures sélectionnées par Eco-Emballages pour mettre en place le plan de relance du tri et du recyclage. L'ensemble des collectivités locales, clientes des deux sites, ont également été retenues. L'objectif du plan de relance est de valoriser l'ensemble des emballages ménagers d'ici à 2022. Pour cela, une première phase d'expérimentation a été menée en 2012 auprès de 2 millions d'habitants en France.

Dès l'origine du projet, le centre de tri du Muy a été retenu comme "installation pilote" grâce aux investissements (1,6Meuros) engagés par Pizzorno Environnement sur le process de tri pour pouvoir extraire mécaniquement les nouvelles matières plastiques. Cette dynamique a incité le groupe à doter en 2013 le centre de tri de Grenoble des équipements technologiques nécessaires aux futures extensions de consignes. Pour cette deuxième phase, ce sont 10 millions de Français qui seront concernés à travers un double-levier : d'une part, la sensibilisation par les collectivités locales; d'autre part, la capacité technique à trier et recycler les emballages et papiers par les centres sélectionnés, dont ceux du Muy et de Grenoble.

Cette sélection s'accompagne de nouveaux équipements sur la chaine de tri afin de valoriser encore plus d'emballages. L'investissement est estimé à 1,4Meuros, dont 650Keuros financés par Eco-Emballages. Grâce à l'augmentation des tonnages réceptionnés sur ses deux installations, Pizzorno Environnement prévoit de créer, dans un premier temps, près de 20 emplois, dont une partie en insertion.

Notons qu'Eco-Emballages versera aux collectivités clientes 800euros par tonne pour les nouveaux plastiques collectés.

- 04 94 50 50 50 - www.pizzorno.com / Fiche entreprise - - www.societe.com

Sources : Communiqué, , / Var Matin, 26/10/15, Christelle Lefebvre - Synthèse : First ECO

Voir les articles archivés