(72) - Misant sur le made in France, Neopost compte relocaliser au Lude une production actuellement réalisée en Chine...

Publié le 19/02/2016

Partager sur

 Misant sur le made in France, Neopost pourrait relocaliser au Lude une production actuellement réalisée en Chine

Sarthe (72) - MACHINE À AFFRANCHIR

Neopost est le leader européen des équipements de salles de courrier et de systèmes logistiques. Il y a un an, le groupe a relocalisé au Lude la... production d'un module d'alimentation de machine à affranchir haut de gamme, sous-traitée en Malaisie depuis 2010 (cf First ECO du 13/11/2014).

Aujourd'hui, "le bilan est positif", constate Philippe Jan, directeur industriel. L'emploi a été préservé et 8 recrutements ont eu lieu (deux autres sont prévus cette année). "La main-d'oeuvre française est quatre fois plus coûteuse qu'en Malaisie. Mais, en relocalisant, on économise la marge versée au sous-traitant. Et on maîtrise totalement le coût d'achat de nos matières premières".

La qualité de la production est identique dans les deux pays. La productivité sarthoise est inférieure de 20% à celle obtenue en Malaisie mais elle est en progression constante. Dès lors, Neopost réfléchit à relocaliser la production d'une balance dynamique d'une machine à affranchir, réalisée en Chine. "On utiliserait une partie d'une ligne en place au Lude, pour réaliser deux mille pièces par an.

La décision sera prise dans quelques jours." L'opération représenterait un investissement de l'ordre de 40Keuros et permettrait la création de six ou sept emplois.

02 43 48 25 50 - www.neopost.fr

 

Source : Ouest-France, 10/02/2016, Élisabeth Petit - Synthèse : First ECO

Voir les articles archivés