(25 / 67 / 90) MACHINE-OUTIL - Le projet "Nenufar" va...

Publié le 30/04/2015

Partager sur

 BeAM, Irepa Laser et l'Université de Technologie de Belfort-Montbéliard prennent part au projet Nenufar qui vise à renforcer la filière fonderie et à développer une filière de fabrication additive française, et notamment alsacienne

Co-labellisé par le Pôle Véhicule du Futur, le projet Nenufar (Nouveaux Emplois, Nouvelles Utilisations de la Fabrication Additive en Réparation) a pour objectif de développer des procédés de fabrication additive par laser et ainsi de faciliter l'émergence d'une filière française autour de ces technologies. Il utilise en particulier le procédé de dépôt de métal direct (DMD) permettant de réparer des pièces de fonderie à très forte valeur ajoutée.

Porté par l'entreprise APS Coating (Noisiel, 77), le projet implique trois acteurs implantés dans l'Est : BeAM (siège à Illkirch, 67), premier constructeur européen de machines de fabrication additive par dépôt de poudres métalliques, le centre de transfert de technologie Irepa Laser (Illkirch, 67), et l'Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM), via son unité de recherche IRTES-LERMPS. D'un budget de 4,42Meuros dont 55% autofinancés, le projet Nenufar vient d'être retenu lors du 19e appel à projets du FUI-Régions.

Notons que les Régions Alsace et Franche-Comté ainsi que l'EuroMétropole de Strasbourg participent au financement du projet.

03 88 65 54 13 - www.beam-machines.fr / Fiche entreprise BeAM - www.societe.com / 03 88 65 54 00 - www.irepa-laser.com / 03 84 58 30 00 -

www.utbm.fr

 

Source : Communiqué, 15/04 - C.R., First ECO

Voir les articles archivés