(33) PIGMENT - Des peintures qui changent de couleurs...

Publié le 02/04/2015

Partager sur

 La jeune pousse Olikrom de Pessac vise un CA d'1,5Meuros en 2016, et de 3Meuros pour 2017. En parallèle, elle décroche des contrats, notamment avec Airbus et va recruter

Créée en octobre dernier et basée à Pessac, la startup Olikrom est active dans la production et la commercialisation de pigments insérés dans des peintures ou des vernis qui changent de couleur en fonction de la lumière, de la température ou de la pression.

Jean-François Létard, le directeur, indique que les secteurs d'applications concernés "s'étendent à l'aéronautique, l'automobile, la peinture, le packaging, le luxe, la sécurité, la lutte anticontrefaçon, les cosmétiques, etc.". Actuellement installée dans un local de 300m² à Pessac, elle va se doter d'une usine de 1.000m² en Aquitaine (cf First Eco du 27/02/15). Disposant d'un effectif de 6 salariés, Olikrom prévoit de nouvelles embauches cette année.

De plus, la jeune société vise un CA d'1,5Meuros en 2016, et ambitionne d'atteindre les 3Meuros en 2017. Parallèlement, Olikrom, qui dispose d'un portefeuille d'une vingtaine de clients, a récemment décroché des contrats et notamment avec Airbus, pour lequel elle va "concevoir des pigments insérés dans les matériaux composites qui changent de couleur lorsqu'il y a eu un choc sur la surface d'un avion avec un objet ou un oiseau, invisible à l'oeil nu".
Notons qu'Olikrom a récemment levé 300Keuros.
06 17 98 36 20 - 
olikrom.com


Source : 
20minutes.fr, 24/03/15, Mickaël Bosredon - Synthèse : First ECO

Voir les articles archivés