(48 / 13) BOIS / BIOMASSE - E.ON signe un protocole de travail avec le Parc national des Cévennes, qui alimentera en bois la future centrale biomasse de Gardanne avec près de 400 emplois à la clé

Publié le 23/01/2014

Partager sur

 E.ON et le Parc national des Cévennes (PNC) ont signé la semaine dernière un protocole de travail relatif à l'approvisionnement en bois cévenol de la future centrale biomasse de Gardanne.

Rappelons que l'énergéticien allemand investit près de 230Meuros dans la reconversion de la tranche 4 de la centrale thermique de Gardanne, qui devrait entrer en service en 2015 (cf. First Eco nº2664).

"La gouvernance sera partagée entre l'entreprise et le PNC. Nous voulons faire la démonstration que développement industriel et développement durable peuvent être un accélérateur de croissance verte", explique Luc Poyer, président du directoire d'E.ON France, qui annonce la création de près de 400 emplois.

(www.eon-france.com / www.cevennes-parcnational.fr)

Source : First Eco

Voir les articles archivés