(49) (44) (35) - Pour répondre à une très forte hausse d'activité, Manitou doit...

Publié le 18/05/2017

Partager sur

 Pour répondre à une très forte hausse d'activité, Manitou doit augmenter sa production à Ancenis, Beaupréau, Candé et Laillé, et étoffer ses effectifs

.. (49) Maine-et-Loire.   .. (44) Loire-Atlantique.   .. (35) Ille-et-Vilaine.  

.. MATÉRIEL DE LEVAGE ET DE MANUTENTION.  

.. Activité courante.   .. Recrutement.  

Manitou, leader mondial de la manutention tout-terrain, enregistre une forte hausse de son activité (cf. First ECO du 28/04/2017) : +22% au premier trimestre. "Nous n'avions pas imaginé une si forte croissance. Et il était difficile d'anticiper la reprise des trois marchés (bâtiment, industries et agricole)", souligne Michel Rodrigues, DRH de la division MHA (matériel de manutention et nacelles). Pour répondre à ce carnet de commandes à bloc, le groupe doit augmenter sa production à Ancenis (44 ; également siège social), Beaupréau (49), Candé (49) et Laillé (35). Alors qu'il emploie 1.837 salariés dans ses quatre usines, il doit aussi gonfler ses effectifs. Il recherche des intérimaires, notamment 150 soudeurs pour le seul site ancenien. "On fait classiquement appel à des partenaires comme l'agence d'intérim RIS dans le bassin d'emploi local. Mais l'appel d'air est tellement important qu'il faut ouvrir les vannes." Manitou prévoit aussi une "vraie vague d'embauches" de 75 personnes, en CDI, d'ici fin 2017. Dont 50 postes à Ancenis (moitié de soudeurs).

Manitou : Michel Denis, DG - www.manitou-group.com

Sources :  Ouest-France, 05/05/2017, Karine Cougoulat  //  RCAlaradio.com, 04/05/2017, Hélène Hamon  //  Synthèse : First ECO

Voir les articles archivés