(68) CHIMIE - Le groupe autrichien Borealis a l'intention d'injecter 70M€ d'ici 2016 dans l'usine Pec-Rhin, à Ottmarsheim, qu'il a acquise début 2012.

Publié le 25/11/2013

Partager sur

Spécialisée à Ottmarsheim dans la production d'engrais à base d'azote, d'ammoniaque et d'acide nitrique, l'entreprise Pec-Rhin a été rachetée début 2012 par le groupe autrichien Borealis, détenu à 64% par IPIC (International Petrileum Investment Company) et à 36% par l'entreprise pétrolière et gazière OMV.

Depuis sa reprise, l'ancienne coentreprise de Total-BASF a vu ses volumes passer de 240 à 310 tonnes annuelles. Elle vise les 320 tonnes pour 2013 et les 340 tonnes pour 2015.

Cette hausse résulte de l'augmentation de la sécurité et de la fiabilité au sein du site d'Ottmarsheim, qui s'est notamment doté d'un stockage supplémentaire.

D'ici 2016, Borealis compte poursuivre les investissements dans l'usine haut-rhinoise à hauteur de 71Meuros. L'enveloppe sera utilisée pour la construction d'un bâtiment dédié aux compétences en ingénierie mais aussi pour l'installation d'une technique de fibres optiques destinée à détecter les fuites sur le réseau. En attente du feu vert du ministère de l'environnement, ce dernier projet est mené en partenariat avec l'Ineris.

Enfin, les effectifs devraient encore grossir, après l'embauche d'une dizaine de personnes depuis 2012. Notons que Borealis compte également investir 145Meuros dans son unité de Linz (Autriche) et 125Meuros dans ses sites français de Grand-Quevilly (76) et de Grandpuit (77). (03 89 26 53 26 - www.borealisgroup.com)

Source : Dna.fr, 19/11, F.Z. - Synthèse : First Eco

Voir les articles archivés