(70 / 80 / 57 / 31) MAINTENANCE FERROVIAIRE - près de 100 embauches prévues...

Publié le 06/02/2015

Partager sur

La société Erion France d'ArclèsGray ouvre trois pôles en France : à Toulouse, Amiens et Faulquemont. Le site mosellan pourrait à terme devenir une base de maintenance de locomotives, avec 100 emplois à la clé

Basée à ArclèsGray (70), Erion France oeuvre dans la maintenance préventive et corrective de locomotives, essentiellement fabriquées par sa maisonmère, un groupe dont le siège se situe à Madrid. Pour accroître sa réactivité, la société crée trois pôles dans l'Hexagone : un près de Toulouse (31), un près d'Amiens (80) et un sur la zone industrielle de Faulquemont (57), dans les anciens locaux d'ATM.

Ce dernier site est chargé de stocker des pièces de maintenance destinées aux locomotives situées dans le Grand Est mais d'ici trois ans il pourrait devenir une véritable base avancée de maintenance. "On le saura au plus tard en 2016", a indiqué François Lavergne, le président du DUF (District Urbain de Faulquemont). "Mais les locaux d'ATM ne suffiront pas. Si on fait ce choix d'agrandir, de passer à la maintenance lourde il faudra construire", ajoutetil.

Si ce projet est validé, entre 50 et 100 emplois pourraient être créés. L'antenne mosellane emploie pour l'instant deux salariés. 

A ArclèsGray : 03 84 32 95 39 www.erion.es

Source : Le Républicain Lorrain, 30/01, Vincent Trimbour Synthèse : First ECO

Voir les articles archivés