L'interview du jour : Angers devient la capitale des objets connectés

Publié le 18/09/2015

Partager sur

 La première Cité de l'objet connecté a été inaugurée à Angers, le 12 juin 2015. Interview de Philippe Ménard, son directeur opérationnel.

SEPEM : Pourquoi cette cité ?

Philippe Ménard : La Cité est l'un des 10 chantiers de la Nouvelle France Industrielle, mis en oeuvre par le Gouvernement. Son chef de fi le s'appelle Eric Careel (fondateur de la société Withings). Il s'est associé rapidement avec Thierry Sachot, directeur du groupe Eolane (électronique professionnelle).

Le premier était dans le faire savoir et le second était dans le savoir-faire. De fil en aiguille, ces deux pivots ont décidé d'installer leur Cité à Angers avec le soutien de leurs entreprises, des industriels locaux de la mécanique et de la plasturgie, d'Angers Loire Métropole, de la Région et de l'Etat.

 Quel est votre objectif ?

P. M. : Les Star-Up, les PME partaient à l'étranger parce qu'ils ne trouvaient pas en France les moyens rapides dont ils avaient besoin pour lancer des projets d'objets connectés. Nous leur proposons désormais un nouveau concept d'accélérateur industriel (20 % de la production sera relocalisée en France).

 Quels sont les moyens pour les industriels et leurs process ?

P. M. : Les porteurs de projets disposent d'un bâtiment à l'intérieur duquel nous avons travaillé l'esthétique et l'ergonomie. Ils peuvent bénéficier de salles de réunion, d'une grande salle de conférence, des espaces colorés de « coworking » et de convivialité. Ils peuvent réaliser les prototypes dans un lieu dédié et réaliser une 1re série d'objets connectés dans une mini usine.

 Quels sont les services ?

P. M. : Nous avons regroupé les métiers de la plasturgie, de la mécanique et de l'électronique sur un même lieu avec les machines et les équipes correspondantes. Dans ces domaines, les créateurs peuvent désormais profiter des compétences d'ingénieurs spécialisés, de chefs de projet et d'experts industriels.

 Quels applications/concepts « connectés » pour l'usine d'aujourd'hui et de demain ?

P. M. : Cinq thématiques sont privilégiées par la Cité de l'objet connecté : la santé, les véhicules divers et variés, la maison (smart home), la ville connectée (smart city) et les usines dites intelligentes (smarts factories).

 Quels sont les exemples actuels ?

P. M. : Les usines sont déjà connectées. Nous irons certainement plus loin dans la connexion. Grâce aux objets connectés, nous pourrons proposer de la robotique industrielle mais aussi de la traçabilité augmentée des outils, des machines, du matériel utilisé et des produits.

 Demain, quelles tendances ?

P. M. : Il y a 20 ans, les gens communiquaient par Internet, aujourd'hui, ce sont les objets qui communiquent entre eux. Nous allons vivre une révolution dont on n'imagine pas les retombées dans notre vie.

 Quels secteurs d'usine seront les plus concernés ?

P. M. : L'imagination est désormais sans limite. Nous serons là pour accompagner les projets.

 Pour les usines : quels gains ? Quelle productivité ? Quel coût ?

P. M. : Tout dépendra là encore de l'imagination des créateurs et de l'usage qu'ils voudront bien donner aux objets connectés.

 Et, vos conseils pour les prochains investissements dans les usines ?

P. M. : Je leur conseillerai de mettre en place un référent usage. Le référent usage pourra mesurer et utiliser les informations collectées par des objets connectés afin d'améliorer la productivité et la compétitivité des entreprises.

CHIFFRES CLES :

1 - La Cité de l'objet connecté met à disposition des jeunes entreprises un chef de projet, un pôle d'ingénieurs et une équipe d'experts. Le chef de projet développe les procédés de fabrication, le pôle d'ingénieurs met au point les équipements et les outils de production et les experts fabriquent les produits.

3 - Trois hommes portent le projet de la Cité de l'objet connecté : Éric Carrel, président d'honneur de la Cité de l'objet connecté, Thierry Sachot, président et Philippe Ménard, directeur.

10 - Le programme dit de la “Nouvelle France industrielle” soutient 10 solutions d'avenir à fort potentiel de croissance afi n de porter des projets ambitieux et innovants. La Cité de l'objet connecté est l'un d'eux.

La Cité de l'objet connecté est située à Saint-Sylvain d'Anjou, près d'Angers.

Tél. : 02 41 19 50 50 - www.citedelobjetconnecte.com

 

Voir les articles archivés