L'interview du jour : Le journal des entreprises prend la parole

Publié le 24/02/2014

Partager sur

 Avec la création de sa webradio (RDE), Le journal des Entreprises confirme sa volonté de devenir leader en info économique de proximité. Un journal papier mensuel, une newsletter hebdo, un portail web et maintenant une radio en ligne... Pour Sébastien Payonne, rédacteur en chef adjoint, en charge des projets numériques « Devenir plurimédia en 2014 devient incontournable ».  

En quelques mois, le Journal des Entreprises a connu de grands bouleversements ?

En effet, nous avons quitté le groupe Télégramme pour devenir indépendants et décidé en parallèle d'entamer une véritable transition en optant pour une diversification des supports d'information.

Ces infos vous les diffusiez déjà sur votre site internet, pourquoi avoir choisi de créer une webradio ?

Ce ne sont pas exactement les mêmes infos et surtout il nous semblait important de nous positionner sur un nouveau média avec un autre angle d'approche. Avec la montée en régime des webradios, l'utilisation des smartphones, des podcasts... nous nous sommes dit qu'il y avait quelque chose à faire.

D'ici 1 an, toutes les voitures vont être équipées en série pour pouvoir écouter les radios en ligne.  Pouvoir offrir à notre lectorat un support plus adapté à leur mode de vie est fondamental. Les dirigeants ont désormais l'info qui leur correspond, où ils veulent et quand ils veulent.

Nous aurions pu choisir de faire une webtv mais le ticket d'entrée est bien plus élevé et contrairement à la radio, les moyens nécessaires pour proposer des programmes de qualité sont bien plus importants. De plus en interne nous avons des journalistes qui viennent de la radio donc qui connaissent les rouages du média.

Une webradio gratuite exclusivement consacrée à l'info économique locale, c'est un concept plutôt unique ?

En effet, nous sommes les seuls en France à proposer ce genre d'infos de proximité centrées sur l'économie.

Contrairement aux autres médias, nous essayons de proposer des sujets qui intéressent les dirigeants mais d'un point de vue local. On a commencé, avec 12 émissions et dès la mi 2014 on va rajouter de nouvelles émissions. On utilise nos sons dans nos newsletters et sur notre site, cela apporte un contenu différent... une véritable valeur ajoutée.

Alors justement, quel type d'infos pouvons-nous écouter sur la radio des entreprises ?

Au quotidien, dès 7h, un flash d'infos de 3 minutes reprend toute l'actu en région qui peut intéresser un dirigeant français avant d'entamer sa journée : levée de fonds, recrutements ou fermeture d'usine, etc.

Parmi nos 12 émissions, nous avons également "Les patrons flingueurs", chaque jeudi à 14h30, des chefs d'entreprise, des syndicalistes voire des politiques se retrouvent autour du micro et débattent en direct, nous avons parfois droit à des scoops. Dans "Le mag de l'innovation", on retrouve le Portrait d'un entrepreneur qui innove. "Conseil d'expert" propose des conseils sur la gestion d'entreprise. "Talents aiguilles" dresse le portrait d'une femme chef d'entreprise, une plongée dans le business au féminin. C'est une grille très complète.

Des infos régionales fraiches cela nécessite une grande rédaction ?

Depuis 2007, le Journal des entreprises a réalisé 14 implantations régionales qui couvrent 27 départements. Nous avons près de 40 journalistes en région et plus de 60 pigistes. Nous nous appuyons également sur tout le maillage des entreprises en région.

Lancer une radio au moment où l'on sait que le marché de la presse ne va pas très bien c'est plutôt une bonne nouvelle ?

Le fait d'avoir investi dans une webradio régionale peut sembler assez atypique, cela montre surtout que l'on peut encore faire des choses dans la presse aujourd'hui.

C'est ressenti tel quel par nos lecteurs et nos annonceurs. Ce sont des signaux positifs envoyés aux marchés qui prouvent que Le journal des Entreprises a un esprit combatif. On bouge, on innove, on continue à se développer.

Propos reccueillis pour le SEPEM Industries sur le net, par Stéphanie Vergez.

Pour découvrir la Radio Des Entreprises (RDE), cliquez ici... !

Voir les articles archivés