L'interview du jour : LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L'AUTOMOBILE CONFIRME SA BONNE SANTÉ

Publié le 04/04/2016

Partager sur

 Le marché automobile français a bouclé le premier trimestre sur une hausse de 8,2%, alors que constructeurs et experts s'étaient montrés prudents en début d'année pour l'ensemble de 2016.

Les ventes d'automobiles neuves ont à nouveau progressé en France au mois de mars 2016, gagnant 7,5% par rapport au mois de mars 2015, un rythme un peu plus faible qu'au début de l'année mais qui reste nettement supérieur aux prévisions des constructeurs pour l'année entière. Selon les statistiques publiées vendredi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), 211264 voitures particulières neuves ont ainsi été mises sur les routes de l'Hexagone le mois dernier.

Les analystes s'attendent désormais à une croissance de plus 3% en 2016

Le marché automobile français a bouclé le premier trimestre sur une hausse de 8,2%, alors que constructeurs et experts s'étaient montrés prudents en début d'année pour l'ensemble de 2016, tablant sur une stabilité ou une faible progression. L'année 2015 avait déjà été marquée par une croissance de 6,8% à 1,91 million d'unités, ce qui avait permis de tourner la page de la crise. Les constructeurs automobiles s'attendaient, en début d'année, à un marché en hausse de 2% en 2016, mais les analystes prévoient maintenant une croissance supérieure à 3%.

Les automobiles électriques ont franchi pour la première fois au premier trimestre la barre de 1% des immatriculations avec 6022 unités mises sur les routes (1,17%), soit plus du double constaté pendant la même période de 2015. Renault, avec sa Zoé, règne sur plus de la moitié de cette niche. Les voitures hybrides (essence-électricité) détiennent quant à elles 3,28% du marché depuis le début de l'année.

Rédaction de Jacques Marouani - www.electronics.biz
 

Voir les articles archivés