Manche (50) TEXTILE - Les tricots Saint-James poursuivent leur développement...

Publié le 15/12/2014

Partager sur

 En croissance, les Tricots Saint-James poursuivent leur développement en France et à l'international en étoffant leur réseau de boutiques

Les Tricots Saint-James, qui fabriquent des vêtements d'esprit marin depuis 1889, devraient afficher pour cette année un CA de 45Meuros (dont 35% à l'export), soit une croissance attendue de 5%, "ce qui est une performance dans le contexte actuel", souligne le dirigeant Luc Sénéchal. Labellisée Entreprise du patrimoine vivant, la griffe normande aux 300 salariés continue de se développer en France en ouvrant des corners chez ses clients multimarques ainsi que des succursales et des franchises.

Elle vient d'ailleurs d'ouvrir un magasin de 300m² à Saint-James, au coeur de son site de production. "Notre rythme est de deux boutiques en propre par an et de trois ou quatre franchises et affiliés". L'entreprise compte à ce jour 14 boutiques en propre et une vingtaine de franchises. Un nouveau point de vente doit bientôt ouvrir ses portes à Dijon (21), après des implantations récentes à Rennes et Lyon.

Côté export, Tricots Saint-James est très présente en Asie (ouverture d'une 5ème boutique au Japon, implantation à Séoul au printemps...), aux Etats-Unis et en Europe (Allemagne, Benelux, Grande-Bretagne, Italie) et s'apprête à poser un pied en Russie via deux ouvertures programmées début 2015.

Voir les articles archivés