Siemens favorise l'emploi industriel en France...

Publié le 30/09/2015

Partager sur

 Le groupe Siemens est un acteur majeur de la réindustrialisation en France avec ses 6 400 salariés et 7 000 fournisseurs français auprès desquels il effectue près de 2 milliards d'euros d'achats annuellement.

Le groupe développe dans l'Hexagone des avancées technologiques telles que l'automatisation intégrale de la ligne 1 du métro parisien sans interruption de service, la contribution à l'invention d'une nouvelle spécialité médicale (comme la chirurgie mini-invasive guidée par l'image à l'IHU de Strasbourg) et la puissante interconnexion électrique qui relie le réseau français de RTE au réseau espagnol de REE dans le cadre du projet Inelfe.

De plus, l'entreprise investit plusieurs dizaines de millions d'euros par an dans ses six sites industriels et ses neuf centres de R&D. Celui de Châtillon (92) est dédié au développement des métros automatiques et le très important site d'Haguenau (67) est lui dédié à l'instrumentation et à l'analyse des procédés pour des clients industriels dans les domaines de l'environnement, de la pétrochimie, de la chimie et de l'agroalimentaire.

En recrutant plus de 250 salariés depuis 2013 et en relocalisant  en France des productions réalisées précédemment  situées au Royaume-Uni, en Croatie ou au Danemark, l'usine d'Haguenau, qui compte près de 800 collaborateurs  et qui est le chef de file de plusieurs autres usines internationales du groupe, a démontré le potentiel industriel français auprès des dirigeants du groupe Siemens.

97 % des produits qui y sont fabriqués sont exportés dans une soixantaine de pays. Enfin, dans l'hypothèse où le groupe parviendrait à jouer un rôle significatif dans le projet du Grand Paris, il envisage d'établir une usine d'assemblage final de matériel roulant ferroviaire en Ile-de-France !

 

Publiable avec la mention « Avec l'aimable autorisation de EUREKA Flash Info »

Voir les articles archivés