L'interview du jour : Une autre façon de stocker chez Carrefour

Publié le 10/02/2014

Partager sur

Il n'y a pas que des mouchoirs rouges à Cholet, on y trouve également des systèmes très ingénieux pour faciliter la préparation de commandes ! C'est en effet lors d'un déplacement sur la plate-forme logistique Logidis du groupe Carrefour que le dirigeant de la société Sastock a trouvé l'idée de développer la solution d'optimisation de stockage Pick'n Pal.
Logidis Comptoirs Modernes (LCM) est une filiale intégrée au groupe Carrefour.
La plate-forme logisitque de Cholet (49) d'une superficie de 20 000 m² approvisionne 1 200 magasins situés sur les zones grand-ouest et centre. Ces magasins sont répartis en supérettes (ex : Carrefour City), en super-marchés (ex : Carrefour Market) et en magasins Promocash (magasins de ventes en gros de produits alimentaires et non alimentaires réservés aux professionnels).

Une gestion bien en place

Le ”métier” de LCM à Cholet est centralisateur de produits à faibles rotations (de classe C) comme lʼalcool, la parfumerie, les consommables (allumettes, louches, fusibles, etc.) et les ”spécifiques” Promocash (épicerie, produits diététiques et ethniques, etc.).
Sur 5 jours ouvrés sont préparés 45 000 colis/jour avec environ 12 900 références. 100 % du volume commandé est préparé dans la journée, 80 % sont expédiés le soir même et les 20 % restants partent le lendemain avant 10 h. Cela se traduit au quotidien par 45 camions en réception et 28 en expédition.

« En fonction de la taille d'un magasin, une commande peut comporter plusieurs produits au détail (par exemple 3 bouteilles de shampoing au lieu d'un colis complet qui en compte 6).
La partie de la commande portant sur nos produits est préparée directement par nous puis expédiée vers un entrepôt qui la complète avec les produits que nous ne gérons pas. Elle est ensuite livrée directement au magasin client. » détaille Thierry Guillou, directeur de l'entrepôt.

Le picking au détail exige des solutions particulières si l'on ne veut pas perdre trop de place ou avoir de la casse tout en gardant des conditions de travail acceptables. Le stockage dynamique en est une et, bien qu'il soit utilisé dans cet entrepôt, il ne convient pas pour certains produits.

Avec l'écoute, on trouve des solutions

Avec l'écoute, on trouve des solutions, c'est ainsi que l'on peut résumer l'arrivée du Pick'n Pal chez LCM !
« Il y a des produits que l'on ne peut pas mettre dans des racks, même dynamiques, car ils vont tomber, se coincer ou tout simplement prendre la place de produits à plus fortes rotations, et la place, nous en avons vraiment besoin ! » constate Catherine Rabin, responsable de la gestion des stocks.

« Dans le Pick'n Pal, le cariste vide directement le contenu d'un colis dans un emplacement, ce qui facilitera le picking pour l'opérateur. Par exemple, nous recevons les fusibles conditionnés par 240 dans 1 colis et le préparateur n'en prend que 6 à chaque fois (il sort entre 6 et 12 unités de ce produit par semaine, ndlr), grâce à cette solution il gagne un temps fou ! » ajoute cette dernière.

Un système simple et très pratique

Le Pick'n Pal est un meuble de stockage en bois placé sur une palette Euro. Modèle déposé, ses dimensions au sol sont, comme son support, de 800 mm en façade par 1 200 mm en profondeur sur 180 mm de hauteur. Modulable en fonction du produit qu'il reçoit, il peut contenir jusqu'à 12 alvéoles de stockage. Il est possible d'en placer 3 les uns à côté des autres entre deux échelles de rayonnages, mais aussi de les stocker dans les niveaux supérieurs des racks afin de libérer les niveaux du bas pour stocker des produits à plus fortes rotations. Chaque étagère est dotée d'un système de planche montée sur coulisses qui permet d'accéder facilement à la zone du fond.
« Ce système est ergonomique et sécurisant car il évite à l'opérateur de se pencher pour effectuer son picking, position qui, à la longue, peut déclencher des douleurs dorsales. Il facilite également les manipulations lors des préparations en hauteur qui, si elles ne sont pas effectuées dans de bonnes conditions, peuvent se révéler dangereuses. Pour être plus pragmatique, cette simple planche à coulisses permet à l'opérateur de gagner du temps. » affirme Jocelyn Pawlikowski, dirigeant de la société Sastock.

Actuellement, le Pick'n Pal est en bois et il repose sur une palette Euro également en bois. Il est possible de faire évoluer l'ensemble en le fabricant en d'autres dimensions et matériaux en fonction des produits que l'on souhaite stocker à l'intérieur.
Reportage terrain réalisé par Solutions Manutention - janvier/février 2014 - N°1

Voir les articles archivés