L'interview du jour : Avec 12 000 recrutements sur l'année, l’aéronautique poursuit son marathon d’embauches

Publié le 14/06/2018

Partager sur

Avec 12 000 recrutements sur l'année, l'aéronautique poursuit son marathon d'embauches Les grands programmes des donneurs d'ordre de l'aviation commerciale et de la défense (Airbus, Dassault, Safran, Thales...) tirent le secteur vers le haut

Plus haut, plus vite, plus fort. En forme olympique, la filière aéronautique française civil et militaire parade : son chiffre d'affaires a atteint en 2017 la barre des 64 milliards d'euros (+6%), soit un quasi doublement par rapport à 2010, d'après les données annoncées par le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas). Les grands programmes des donneurs d'ordre de l'aviation commerciale et de la défense – Airbus, Dassault, Safran, Thales... – tirent le secteur vers le haut, premier contributeur de la balance commerciale française avec un solde excédentaire de 17 milliards d'euros.

Résultats des courses : la filière a procédé à 12 000 recrutements en 2017, sur un effectif global de 190 000 personnes, correspondant à 2000 créations nettes d'emplois. Pour 2018, le Gifas table sur le même score. Reste que les recrutements s'essoufflent chez les équipementiers et les PME, qui peinent parfois à attirer les talents : après des années de fortes embauches entre 2012 et 2014, les effectifs augmentent moins vite depuis 2015.

Pour maintenir ces acteurs dans la course alors que les avionneurs exigent des efforts de plus en plus importants en matière de coûts et de qualité, les dirigeants du Gifas assurent multiplier les initiatives pour soutenir leur compétitivité, accompagner leur croissance et assurer leur consolidation. Pour eux, l'union fera la force.

Source : Actu web / Quotidien des usines - usinenouvelle.com

Voir les articles