L'interview du jour : Havr, la start-up française qui ouvre les portes avec… de la lumière

Publié le 09/02/2018

Partager sur

La start-up Hvr, créée par des étudiants de l'UTC à Compiègne, utilise la lumière comme mode d'ouverture de portes. Elle présente un prototype au CES.

Remplacer la clé d'une porte par un signal lumineux émis par un téléphone portable ? C'est l'idée un peu folle de la start-up française Havr, qui expose un prototype au CES de Las Vegas. Cette jeune pousse a été créée par des étudiants-entrepreneurs, Simon Laurent et Alexandre Ballet, au sein de l'Université de technologie de Compiègne (UTC), où était né le réveil olfactif Sensorwake (très remarqué au CES 2016) avant elle.

 

LA LUMIÈRE EST LA CLÉ

Havr s'appuie sur la technologie du VLC, pour "visible light communication" (la base du Li-fi, par exemple). Son système impose de changer le cylindre de la serrure avec un équivalent connecté et de poser un petit boitier à proximité. Le système va alors générer un code d'entrée unique pour chaque utilisateur autorisé. Ce dernier n'aura alors plus qu'à brandir son smartphone, dont le flash de l'appareil photo reproduira cette "signature" lumineuse à usage unique (sorte message en morse visuel). Au-delà de la prouesse technologique, quel est l'intérêt d'une telle approche ? "Notre technologie est plus sûre que les solutions existantes par radio-fréquence  car contrairement aux ondes radio, la lumière na traverse pas les murs à 360°, répond le fondateur de la start-up Alexandre Ballet. Il y a moins de points d'entrée pour un potentiel hacker".

Avec une petite équipe d'une dizaine d'étudiants et de freelances, Havr planche sur plusieurs versions de la serrure depuis février 2016. L'entreprise officiellement créée en novembre 2017 présente au CES un design produit proche de la version finale, mais reste discrète sur les caractéristiques techniques de l'invention (qui fait l'objet de deux brevets), concurrence oblige. Elle indique simplement que pour optimiser la consommation énergétique de la serrure, une bi-connectivité Wi-fi et Sigfox est prévue.

 

LANCEMENT PRÉVU À L'AUTOMNE 2018

Le concept a déjà séduit avant même sa présentation au CES : il a remporté l'European innovation academy à Turin en juillet 2016. Havr espère amplifier sa visibilité à l'occasion du CES notamment auprès de clients professionnels comme des hôtels ou espaces de coworking. "On espère obtenir des feedbacks sur le design de l'objet et des cas d'usage potentiels", avance Alexandre Ballet. Havr espère commercialiser une première version de la serrure, autour de 350 euros, à l'automne 2018.

 

Source : actu web / Article de SYLVAIN ARNULF pour l'Usine Digitale

Voir les articles