Le chinois KTK assoit le développement de sa nouvelle filiale française à...

Publié le 25/03/2018

Partager sur

Le chinois KTK assoit le développement de sa nouvelle filiale française à Andrézieux-Bouthéon

KTK France Seats investit 25 millions d'euros dans l'ex-fabricant de sièges Saira Seats à Andrézieux-Bouthéon (Loire) qu'il vient de reprendre. Avec pour ambition d'en faire son centre mondial de recherche-développement pour cette activité.

Spécialisé dans la fabrication de sièges pour le secteur ferroviaire, KTK France Seats va investir 25 millions d'euros dans la reprise et à la relance de l'activité de l'ancienne usine de Saira Seats à Andrézieux-Bouthéon, près de Saint-Etienne (Loire). Cette unité de production qui emploie 112 personnes va presque doubler de taille. Cette extension sera effective d'ici fin 2018 et se fera sur le site de l'entreprise en bordure de l'aéroport de Saint-Etienne. La surface des locaux sera portée à plus de 10 000 m², son outil de production renforcé. Près du cinquième de la somme investie sera consacré au règlement du passif laissé par le précédent actionnaire, le groupe Tosoni, au terme d'un imbroglio financier et judiciaire particulièrement difficile à démêler.

Source : Actu web / Quotidien des usines - usinenouvelle.com

Voir les articles