41- Une nouvelle usine « soigne » certains handicaps par le travail

Publié le 11/02/2020

Partager sur

La Fondation Amipi - Bernard Vendre a inauguré une nouvelle usine ayant pour objectif de favoriser l'autonomie des personnes en situation de handicap. « Le plus dur ce n'est pas de sortir de Polytechnique, c'est de sortir de l'ordinaire ». La cofondatrice d'Amipi - Bernard Vendre, Maryse Vendre, a fait sienne la phrase de Charles de Gaulle. Soigner les troubles cognitifs par l'apprentissage d'un métier industriel. Voilà le pari de cette fondation qui permet l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap (trisomie 21, troubles cognitifs, psychiques, autisme...).Et cela en misant sur le travail manuel et l'imitation de tâches de plus en plus précises. Ces salariés – qui fabriquent des faisceaux et câbles électriques pour l'industrie automobile (PSA et Renault) – n'ont pas seulement trouvé une entreprise qui leur procure du travail, mais aussi un lieu qui les soigne avec comme objectif, rejoindre une usine classique.

Source : lanouvellerepublique.fr

Voir les articles