La maintenance de l’industrie ferroviaire optimisée grâce à la 3D

Publié le 30/06/2020

Partager sur

Des milliers de pièces de rechange imprimées en 3D sont désormais embarquées dans les trains de la SNCF, qui se converti petit à petit au procédé pour optimiser la maintenance. Dans les technicentres de la SNCF, la fabrication additive fait désormais partie du quotidien. Une vingtaine d'imprimantes à dépôt de fil fondu (FDM) y produisent outils, guides, modèles et empreintes, une nouvelle catégorie de pièces est même apparue depuis 2 ans dans les chambres d'impression : des pièces détachées qui seront directement installées sur le matériel roulant. La 3D est entrée dans les centres de maintenance via le prototypage, mais aujourd'hui certains procédés sont arrivés à un tel degré de maturité qu'ils permettent de produire des pièces fonctionnelles.

Source : https://www.industrie-techno.com/article/la-maintenance-a-la-carte.60749 

Voir les articles